Violence des dieux, violence de l'homme : René Girard, notre contemporain / Bernard Perret

Type de document :
Livre
Auteur principal:
Perret, Bernard, 1951-...., Auteur
Auteur secondaire:
Schlegel, Jean-Louis, 1946-...., Préfacier
Édition:
Paris : Seuil : DL 2023
Description:
1 vol., (369 p.), couv. ill. en coul. : 21 cm
Collection:
La couleur des idées
ISBN:
978-2-0215-0978-6; br. Sudoc
Langue:
français
Sujets:
Girard René 1923-2015 -- Critique et interprétation
Philosophie
Violence
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Plus d'infos: Moins d'infos:
Annexes:
Notes bibliogr.
Résumé:
Boucs émissaires, violences sacrificielles, désir mimétique, autant de thèmes que René Girard (1923-2015) n’a cessé d’explorer et qui sont devenus des ressources essentielles pour notre compréhension des sociétés. L'anthropologie mimétique, dont il a posé les bases, a en effet eu des échos multiples dans les sciences humaines et les religions. Avec ce livre, Bernard Perret, entreprend une présentation éloquente de ce vaste chantier théorique. Il éclaire notamment la fonction et la signification de la violence dans les rapports humains, des origines à nos jours, tout en explorant les liens et les différences entre la pensée de Girard et celle d'autres grands auteurs du xxe siècle (Lacan, Lévi-Strauss, Mauss …). Le lien particulier de Girard aux Écritures juives et chrétiennes, le sens à la fois novateur et controversé qu’il donne à la passion et à la mort du Christ, ne sont pas éludés, tout comme sa vision apocalyptique du politique. En exposant la cohérence profonde et la fécondité d’une pensée majeure de notre temps, ce livre permet de ressaisir tous les débats passionnants auxquels elle a donné et donne toujours lieu
List(s) this item appears in: Nouveautés - septembre 2023
Holdings
Item type Current library Call number Copy number Status Date due Barcode Item holds
Livre Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
303 PER (Browse shelf(Opens below)) Société Available S0410006158
Total holds: 0

Notes bibliogr.

Boucs émissaires, violences sacrificielles, désir mimétique, autant de thèmes que René Girard (1923-2015) n’a cessé d’explorer et qui sont devenus des ressources essentielles pour notre compréhension des sociétés. L'anthropologie mimétique, dont il a posé les bases, a en effet eu des échos multiples dans les sciences humaines et les religions. Avec ce livre, Bernard Perret, entreprend une présentation éloquente de ce vaste chantier théorique. Il éclaire notamment la fonction et la signification de la violence dans les rapports humains, des origines à nos jours, tout en explorant les liens et les différences entre la pensée de Girard et celle d'autres grands auteurs du xxe siècle (Lacan, Lévi-Strauss, Mauss …). Le lien particulier de Girard aux Écritures juives et chrétiennes, le sens à la fois novateur et controversé qu’il donne à la passion et à la mort du Christ, ne sont pas éludés, tout comme sa vision apocalyptique du politique. En exposant la cohérence profonde et la fécondité d’une pensée majeure de notre temps, ce livre permet de ressaisir tous les débats passionnants auxquels elle a donné et donne toujours lieu 4e de couv.