La décision publique face aux nouveaux enjeux des stades / Galland Gabriel

Type de document :
Mémoire
Auteur:
Galland Gabriel
Sous la direction de:
Peguy Pierre-Yves
Édition:
2010
Description :
128 p.
Sujets:
Collectivité
Contrat
Football
P.P.P
Pouvoirs publics
Sport
Stade
Urbanisme
Documents en ligne:
Texte intégral (PDF) en accès libre/internet
Texte intégral (PDF) en accès libre/internet
Plus d'infos: Moins d'infos:
Diplôme:
Mémoire de séminaire
Résumé:
Ce mémoire vise à analyser les possibilités et exigences qui se posent pour les pouvoirs publics face à la question des stades. La France accuse en la matière de lourds retards face à ses homologues européens, en termes de taille, de confort, d’infrastructures, de services ou de sécurité. Eriger ou réaménager est devenu une nécessité pour les mairies comme pour les clubs. L’EURO 2016 pourrait jouer à ce titre un rôle d’accélérateur. Mais ce mouvement ne se fera pas aux conditions actuelles, le positionnement de la collectivité a évolué. Les modes de construction (Maitrise d’Ouvrage Public) et d’exploitation traditionnels (Concession Domaniale) des stades, purement publics, apparaissent obsolètes. Une évolution s’opère et ce travail tente d’en étudier les implications pour la collectivité. De quels outils contractuels dispose-t-elle ? Quels risques et coûts impliquent-ils pour la ville ? Pourquoi passe-t-on d’une gestion publique à une exploitation publique-privée voire totalement privée ? En d’autres termes, quels sont les facteurs décisifs qui président à la décision publique ?
Holdings
Item type Current library Call number Status Date due Barcode Item holds
Document consultable sur place Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Magasin
Not for loan (travetu-papier)1065
Document numérique Document numérique Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Available (travetu-elect)1065
Total holds: 0

Services publics et sphère privée : les nouveaux partenariats Mémoire de séminaire

Ce mémoire vise à analyser les possibilités et exigences qui se posent pour les pouvoirs publics face à la question des stades. La France accuse en la matière de lourds retards face à ses homologues européens, en termes de taille, de confort, d’infrastructures, de services ou de sécurité. Eriger ou réaménager est devenu une nécessité pour les mairies comme pour les clubs. L’EURO 2016 pourrait jouer à ce titre un rôle d’accélérateur. Mais ce mouvement ne se fera pas aux conditions actuelles, le positionnement de la collectivité a évolué. Les modes de construction (Maitrise d’Ouvrage Public) et d’exploitation traditionnels (Concession Domaniale) des stades, purement publics, apparaissent obsolètes. Une évolution s’opère et ce travail tente d’en étudier les implications pour la collectivité. De quels outils contractuels dispose-t-elle ? Quels risques et coûts impliquent-ils pour la ville ? Pourquoi passe-t-on d’une gestion publique à une exploitation publique-privée voire totalement privée ? En d’autres termes, quels sont les facteurs décisifs qui président à la décision publique ?