À la gauche du droit : mobilisations politiques du droit et de la justice en France (1968-1981) / Liora Israël

Auteur principal:
Israël, Liora, Auteur
Édition :
Paris : Éditions EHESS : DL 2020
Description :
1 vol. (346 p.) : ill., couv. ill. ; 22 cm
Collection :
En temps & lieux
ISBN :
978-2-7132-2847-6; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Groupe d'information et de soutien des immigrés Paris
France -- 1968 (Journées de mai)
Politique et gouvernement -- France -- 1981-1995
Droit et politique -- France -- 1970-
Justice -- Administration
Professions judiciaires et juridiques -- Activité politique
Mouvements sociaux -- France -- 1970-
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
List(s) this item appears in: Nouveautés - septembre 2021
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 2 - Salle d'équipement
340.1 ISR (Browse shelf) Available S0410004693
Total holds: 0

Notes bibliogr.

"À la rencontre de la sociologie et de l'histoire, ce livre montre que la période qui s'étend de Mai 68 à l'arrivée de la gauche au pouvoir en France en 1981 est un moment charnière dans les relations entre droit et politique. Il aborde aussi bien des parcours d'avocats et de magistrats, certains grands procès et l'histoire de la naissance du syndicalisme judiciaire, que les débats sur l'organisation des cabinets d'avocats et les controverses relatives au rôle social des prisons, les mobilisations en faveur des immigrés ou pour la légalisation de l'avortement. Toutes ces questions, au coeur des réflexions critiques sur le droit comme idéologie au service des intérêts dominants, ont constitué autant de jalons dans la formation d'une « gauche du droit », dont l'héritage continue de marquer la société française contemporaine. En portant l'accent sur le rôle des juristes et de la justice grâce à des entretiens inédits et de nombreuses archives6, cet ouvrage renouvelle l'analyse des relations entre droit et mouvements sociaux et met en évidence la manière dont les mobilisations, y compris les plus radicales, révèlent les potentialités politiques du droit." 4e de couverture