État d'urgence technologique : comment l'économie de la surveillance tire parti de la pandémie / Olivier Tesquet

Auteur principal:
Tesquet, Olivier, 1987-...., Auteur
Édition :
[Paris] : Premier Parallèle : DL 2021
Description :
1 vol. (145 p.) ; 21 cm
ISBN :
978-2-85061-051-6; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Société numérique -- Aspect moral
Surveillance électronique -- Aspect moral
Droit à la vie privée
Liberté
Covid-19
Veille sanitaire -- 2000-
Sécurité humaine -- 2000-
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
List(s) this item appears in: Nouveautés - septembre 2021
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
323 TES (Browse shelf) Available S0410004657
Total holds: 0

Notes bibliogr.

La 4e de couv. indique : « En janvier dernier, je publiais À la trace, une cartographie que j'espérais complète des acteurs et des enjeux de la surveillance contemporaine. Quelques mois plus tard, l'épidémie de Covid-19 offrait, à l'échelle mondiale, un cas d'usage frappant des dispositifs que je m'étais efforcé de décrire. On a vu des officines de toutes tailles, hier positionnées sur le juteux secteur de la sécurité, pivoter vers un nouvel impératif, celui de la traque des corps malades - un levier encore plus puissant que la lutte contre le terrorisme. Des applications de traçage, de "suivi des contacts", ont été développées un peu partout, misant sur le numérique pour endiguer la course du virus. Dans le ciel, des drones sortis d'un futur proche ont fait respecter le confinement. On a confié à des caméras le soin de s'assurer du port du masque et du respect de la distanciation sociale. La crise sanitaire a mis au jour la présence de ces dispositifs de surveillance toujours plus nombreux, dont elle a dans le même temps assis la légitimité et accéléré la banalisation. On me demande souvent s'il faut craindre la généralisation d'une surveillance dite de masse ; et s'il s'agissait plutôt d'une massification de la surveillance ? »