La classe ouvrière blanche : surmonter l'incompréhension de classe aux États-Unis / Joan C. Williams

Auteur principal:
Williams, Joan C., 1952-...., Auteur
Co-auteur:
Roudot-Gonin, Carole, Traducteur
Édition :
Nice : Editions Unes : DL 2020
Description :
1 vol. (147 p.) ; 21 cm
Collection :
Unes Idées
ISBN :
978-2-87704-215-4; br. Sudoc
Langue :
français, anglais
Sujets :
Classe ouvrière -- États-Unis
Lutte des classes -- États-Unis
Nationalisme -- États-Unis
Populisme -- États-Unis
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Plus d'infos : Moins d'infos :
Notes générales :
Trad. de : White Working Class. Overcoming Class Cluelessness in America
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
301.97 WIL (Browse shelf) Available S0410004604
Total holds: 0

Trad. de : White Working Class. Overcoming Class Cluelessness in America

Bibliogr. p. 147-[148], Notes bibliogr.

« L'extrême droite, avec un succès considérable, a encouragé les blancs à interpréter leur perte brutale de statut à travers le prisme de la blancheur, ce qui a entraîné une augmentation conséquente des manifestations ouvertes de racisme. Le défi aujourd'hui est d'expliquer à la classe ouvrière blanche qu'elle s'est fait avoir non parce quelle est blanche mais parce qu'elle est la classe ouvrière. » S'appuyant sur des données sociologiques concises et éclairantes, Joan Williams interroge le rapport au travail, à la famille, à l'éducation, aux valeurs morales, à la mobilité géographique et sociale d'une classe ouvrière touchée par la crise économique et délaissée par les partis traditionnels. Dans ce plaidoyer limpide, elle nous aide à comprendre une polarisation qui a également touché la France, et qui redéfinit le paysage politique des deux côtés de l'Atlantique. "La Classe ouvrière blanche" cherche à renouer le dialogue entre les classes populaires rurales ou périurbaines et les cadres supérieurs libéraux des grandes métropoles. 4e de couverture