L'art contemporain arabe exposé au regard occidental : une construction fondée sur des malentendus / Eynard Marion

Auteur :
Eynard Marion
Sous la direction de :
Papaefthymiou Sophie
Édition :
2010
Description :
134 p.
Sujets :
Altérité
Arabe (monde)
Arts
Coloniales (études)
Culture
Dialogue
Identité
Musulmans (mondes)
Politique
Représentations
Sociologie de l’art
Documents en intranet :
Ressource en ligne : version HTML
Ressource en ligne : version PDF
Plus d'infos : Moins d'infos :
Diplôme :
Mémoire de séminaire
Résumé :
En cherchant à comprendre la signification de l’intérêt grandissant du monde de l’art international et de son marché pour l’art contemporain arabe, l’auteur met en relation les conceptions occidentales du monde arabe et la construction d’une catégorie « art contemporain arabe ». La problématique retenue est que cet intérêt pour l’art contemporain arabe peut être compris comme une forme de néo-orientalisme car il n’est pas motivé par une recherche de jouissance esthétique mais plutôt par un besoin de connaitre et de gérer l’autre, l’arabe, dans un contexte où les relations entre le monde arabe et l’Occident sont troublées.En analysant les expositions et les différents discours produits à leur propos, l’auteur cherche à comprendre la signification prise par l’œuvre exotique et par l’identité de l’artiste arabe qui est proposée au public occidental. Le travail empirique est composé de deux enquêtes : une recherche de terrain en Egypte pour analyser les tensions et confits, entre le national et le global, dans la scène artistique locale, et une enquête qualitative auprès d’artistes arabes montrant leur désir de sortir des attentes occidentales et des catégories que le monde de l’art leur a implicitement imposées.
While seeking to understand the significance of the growing interest of the international art world and its market for contemporary Arab art, the author relates Western perception of the Arab world and the categorization of "contemporary Arab art." The problem selected is that this interest in contemporary Arab art can be understood as a form of neo-orientalism because he is not motivated by a search for aesthetic pleasure but rather by a need for knowledge of the other in a context of perennially troubled relationship between the Western and Arab worlds. By analyzing the various exhibitions and discourses, the author seeks to understand the meaning taken by the exotic artwork and by the Arab artist’s identity that is projected to Western audiences. The empirical work is composed of two investigations: a field research in Egypt to analyze tensions and conflicts in the local art scene between national and global and a qualitative survey of Arab artists showing their desire to get out of Western expectations and categories that the art world has implicitly imposed on them.
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Non prêtable Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Magasin
Not for loan (travetu-papier)2704
Consultation électronique Consultation électronique Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Available (travetu-elect)2704
Total holds: 0

Art, politique et management Mémoire de séminaire

En cherchant à comprendre la signification de l’intérêt grandissant du monde de l’art international et de son marché pour l’art contemporain arabe, l’auteur met en relation les conceptions occidentales du monde arabe et la construction d’une catégorie « art contemporain arabe ». La problématique retenue est que cet intérêt pour l’art contemporain arabe peut être compris comme une forme de néo-orientalisme car il n’est pas motivé par une recherche de jouissance esthétique mais plutôt par un besoin de connaitre et de gérer l’autre, l’arabe, dans un contexte où les relations entre le monde arabe et l’Occident sont troublées.En analysant les expositions et les différents discours produits à leur propos, l’auteur cherche à comprendre la signification prise par l’œuvre exotique et par l’identité de l’artiste arabe qui est proposée au public occidental. Le travail empirique est composé de deux enquêtes : une recherche de terrain en Egypte pour analyser les tensions et confits, entre le national et le global, dans la scène artistique locale, et une enquête qualitative auprès d’artistes arabes montrant leur désir de sortir des attentes occidentales et des catégories que le monde de l’art leur a implicitement imposées. While seeking to understand the significance of the growing interest of the international art world and its market for contemporary Arab art, the author relates Western perception of the Arab world and the categorization of "contemporary Arab art." The problem selected is that this interest in contemporary Arab art can be understood as a form of neo-orientalism because he is not motivated by a search for aesthetic pleasure but rather by a need for knowledge of the other in a context of perennially troubled relationship between the Western and Arab worlds. By analyzing the various exhibitions and discourses, the author seeks to understand the meaning taken by the exotic artwork and by the Arab artist’s identity that is projected to Western audiences. The empirical work is composed of two investigations: a field research in Egypt to analyze tensions and conflicts in the local art scene between national and global and a qualitative survey of Arab artists showing their desire to get out of Western expectations and categories that the art world has implicitly imposed on them.