Journal d'une femme noire / Kathleen Collins

Auteur principal:
Collins, Kathleen, 1942-1988, Auteur
Co-auteur:
Capelle, Marguerite, Traducteur
Cohen, Hélène, 1984-...., Traducteur
Auteur secondaire:
Alexander, Elizabeth, 1962-...., Préfacier
Édition :
[Paris] : Les Éditions du portrait : DL 2020
Description :
1 vol. (136 p.) : couv. ill. ; 21 cm
ISBN :
978-2-37120-023-4; br. Sudoc
Langue :
français, anglais
Sujets :
Littérature américaine -- Auteurs noirs américains
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Plus d'infos : Moins d'infos :
Notes générales :
Les textes sont respectivement extraits de : "What happened to interracial love" pour les nouvelles, et de "Notes from a black woman's diary" pour les fictions, les lettres et le journal
List(s) this item appears in: Romans & récits | Nouveautés - janvier 2021 | 2021-02 - Question raciale aux Etats-Unis
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 0
R COL (Browse shelf) Available S0410004035
Total holds: 0

Les textes sont respectivement extraits de : "What happened to interracial love" pour les nouvelles, et de "Notes from a black woman's diary" pour les fictions, les lettres et le journal

La 4e de couv. indique : "Dans une société américaine à peine affranchie de ses lois racistes, les Afro-Américains, en exerçant leurs droits civiques, peuvent enfin accéder à leur vie. Cette nouvelle liberté suscite une exaltation et un bouillonnement racontés par Kathleen Collins à travers les relations amoureuses et filiales d'une femme noire, installée à New York. Mais être soi, c'est inévitablement faire l'expérience de la différence, d'une autre vie, et parfois d'une autre couleur de peau. C'est s'exposer à des réactions infimes, démesurées et ressentir le poids de l'Histoire qui pèse silencieusement sur chaque existence. Kathleen Collins plonge le lecteur dans ces interactions, éminemment politiques et intimes. Malicieux et pétillants, sincères et vivants, ces écrits livrent une critique du discours blanc dominant tout en dénonçant les idéologies afrocentristes. Le féminisme universaliste et précurseur de Kathleen Collins se distingue de celui qui se pense en fonction du genre, de l'orientation sexuelle ou de la couleur de peau. On entend l'écho des voix de James Baldwin, de Ralph Ellison et de Richard Wright. Journal d'une femme noire réunit des nouvelles, des lettres, des fictions et des extraits de journaux. L'effet miroir entre la fiction et la non-fiction est une formidable introduction à l'oeuvre de cette autrice majeure célébrée par le Women Prize for fiction en 2019. Les écrits de Kathleen Collins ont été publiés à titre posthume en 2015 et 2016. (...)".