Normal view MARC view ISBD view

Aux racines du transhumanisme : France, 1930-1980 / Alexandre Moatti

Auteur principal:
Moatti, Alexandre, 1959-...., Auteur
Édition :
Paris : Odile Jacob : DL 2020
Description :
1 vol. (267 p.) : ill., couv. ill. en coul. ; 22 cm
ISBN :
978-2-7381-5132-2; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Transhumanisme -- France -- 20e siècle
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
List(s) this item appears in: Nouveautés - juin 2020
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
303.4 MOA (Browse shelf) Available S0410003197
Total holds: 0

Notes bibliogr. p. 213-[260]. Index

Le transhumanisme a le vent en poupe. Les prouesses et promesses conjuguées de l’informatique et de la biologie se chantent sur tous les tons à la une des médias. En bref : l’homme de demain ne nous ressemblera guère ! Mais cette chanson n’est pas nouvelle. Même revue par la technologie, elle parle toujours, in fine, d’eugénisme et de sélection, thèmes tabous que l’on agitait déjà dans les années 1930. On se demandait alors jusqu’où iraient les machines et si l’homme, dépassé par la science, ne pourrait pas en outre être modifié par elle. Quand le physiologiste Alexis Carrel, prix Nobel 1912, milite pour un eugénisme actif, Jean Rostand évoque le « surhomme » et Teilhard de Chardin l’ « ultrahumain ». Les racines du transhumanisme ne sont pas exclusivement françaises, mais elles ressortent avec une étonnante netteté de cette analyse, qui les montre croisant et recroisant les autres grandes idéologies du siècle dernier. Les technologies les plus « avancées » posent en termes nouveaux des questions débattues depuis un siècle : l’histoire des idées décrit parfois des boucles inattendues 4e de couverture

P. 7 Introudction. Un transhumanisme français ? Partie I. Avant-guerre P. 41 Chapitre 1. L'homme-animal contre le machinisme : le paradoxe de Duhamel P. 51 Chapitre 2. Jean Coutrot, un premier transhumanisme, à caractère philosophique et social P. 69 Chapitre 3. La "biocratie" du prix Nobel Alexis Carrel Partie II. Deux acteurs transpériodes, Teilhard et Rostand P. 89 Chapitre 4. De l'ultra-humain de Teilhard au transhumanisme de Julian Huxley P. 111 Chapitre 5. Jean Rostand et la transformation de l'homme par l'homme Partie III. Après-guerre P. 135 Chapitre 6. De quoi l'anthropotechnie est-elle le nom ? P. 159 Chapitre 7. La poétique de l'abhumanisme... comme antonyme au transhumanisme P. 177 Chapitre 8. Avatars du cyborg en France, 1960-1980 : du kibert au cybernanthrope P. 191. Conclusion. Transhumain et/ou technhumain