Diplomaties étrangères en mutation / [sous la direction de Maurice Vaïsse]

Auteur secondaire:
Vaïsse, Maurice, 1942-...., Directeur de publication
Vaïsse, Maurice, 1942-...., Préfacier
Saint-Geours, Yves, 1953-...., Auteur de la postface
Édition :
Paris : A. Pedone : DL 2019
Description :
1 vol. (231 p.) : ill., couv. ill. ; 24 cm
ISBN :
978-2-233-00914-2; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Diplomatie
Services diplomatiques et consulaires -- 1970-
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
327.2 DIP (Browse shelf) Available s0410002654
Total holds: 0

Bibliogr. en fin de certaines contributions. Notes bibliogr.

"Connaissez-vous la Farnesina, le MID, l’Itamaraty ? Ces noms mythiques sont ceux des ministères italien, russe, brésilien des Affaires étrangères, dont le portrait est tracé dans cet ouvrage avec ceux de l’Allemagne, du Canada, de la Chine, des Etats-Unis, du Japon, du Royaume Uni et de la Turquie. Car on parle de politique étrangère, de relations internationales et on méconnait généralement les acteurs et les outils diplomatiques. Après le portrait du Quai d’Orsay, dressé dans Diplomatie française, acteurs et outils depuis 1980 (Odile Jacob, 2018), il semblait indispensable d’étudier les principales diplomaties étrangères. Or, celles-ci, confrontées à la mondialisation, ont subi de profondes transformations au cours de ces quarante dernières années, comme le Quai d’Orsay. Au-delà de la description des institutions, cet ouvrage permet ainsi d’analyser les défis que ces diplomaties doivent relever, en particulier la prééminence des chefs d’Etat ou de gouvernement, et les réponses divergentes : d’un côté, des diplomaties occidentales affectées par des coupes budgétaires et un déclin des diplomates dans l’appareil d’Etat, de l’autre, des diplomaties des Etats émergents, pour lesquels elles sont un instrument de puissance. Il s’agit donc d’une plongée fascinante dans le monde discret des chancelleries." (4ème de couv.)