L'âge productiviste : hégémonie prométhéenne, brèches et alternatives écologiques / Serge Audier

Auteur principal:
Audier, Serge, Auteur
Édition :
Paris : La Découverte : DL 2019
Description :
1 vol. (967 p.) : couv. ill. en coul. ; 24 cm
ISBN :
978-2-7071-9892-1; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Écologie -- Aspect politique -- Histoire
Écologisme -- Histoire
Antiécologisme -- Histoire
Philosophie de l'environnement
Productivisme -- Histoire
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Document en ligne :
Accessible via Cairn.info

Notes bibliogr. Index

"Depuis la fin du XXe siècle, des signaux d'alarme écologiques ne cessent de retentir : réchauffement climatique toujours plus incontrôlable, destruction exponentielle et dramatique de la biodiversité, déforestations accélérées, pollutions diverses, « plastification » des mers, etc. Pourtant, les défenseurs de la cause écologique peinent à véritablement convaincre l'ensemble de la société ainsi que les décideurs économiques et politiques de la nécessité d'un changement urgent de modèle. Pourquoi les forces politiques, de droite mais aussi de gauche, n'ont-elles pas su ou voulu prendre en charge le défi écologique ? C'est à cette question que s'intéresse ce livre de Serge Audier, qui offre une ample fresque inédite sur les racines philosophiques, idéologiques et politiques de la crise actuelle. Au croisement de l'histoire et de la philosophie, cette généalogie intellectuelle examine les logiques doctrinales et politiques qui, depuis près de deux siècles, ont présidé aux prises de position et aux programmes en matière environnementale, à leurs réussites comme à leurs nombreux échecs. L'auteur montre notamment pourquoi, dans de nombreuses régions du monde, la logique socio-économique, politique et culturelle dominante est allée dans le sens d'un modèle productiviste qui a provoqué une destruction accélérée et sans précédent du milieu naturel. Parallèlement, il soulève la question des « possibles » non aboutis ou non réalisés, et invite à (re)découvrir des voies alternatives - entre anarchisme et socialisme - qui ont cherché à articuler critique sociale et critique écologique du capitalisme, dans l'horizon d'une « cité écologique » à venir." [4ème de couverture]

Introduction. Anatomie de l'échec écologique 1. Hégémonie industrialiste et utopisme technologique 2. Les destinées du marxisme, entre éco-socialisme et productivisme 3. Brèches écologiques à gauche, entre progressisme américain et Révolution russe 4. La brèche intellectuelle des années 1930 : l'écologie entre conservatisme et progressisme 5. Du libéralisme au(x) néo-libéralisme(s) des années 1930 : entre anti-écologisme et clivages internes 6. Entre hégémonie productiviste et renaissance de la critique : le consensus d'après-guerre et sa fracturation 7. La vague de "contestation" des années 1960-1970, foyer d'un renouveau écologique 8. La montée d'une prise de conscience mondiale : de la Journée de la Terre au Club de Rome 9. De la mue écologique avortée de la gauche à l'échec de la relance altermondialiste Epilogue. Vers un éco-républicanisme conflictuel