L'IRA et le conflit nord-irlandais / Agnès Maillot

Auteur principal:
Maillot, Agnès, Auteur
Auteur collectivité:
Équipe de recherche interdisciplinaire sur la Grande-Bretagne, l'Irlande et l'Amérique du Nord, Editeur scientifique
Édition :
Caen : Presses universitaires de Caen : 2018
Description :
1 vol. (344 p.) : couv. ill. en coul. ; 22 cm
Collection :
Quæstiones
ISBN :
978-2-84133-875-7; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Irish republican army -- Histoire
Maintien de la paix -- Irlande du Nord (GB) -- 20e siècle
Violence politique -- Irlande du Nord (GB) -- 20e siècle
Irlande du Nord (GB) -- 20e siècle
Irlande du Nord (GB) -- 1969-1998 (Conflit d'Irlande du Nord)
Irlande du Nord (GB) -- Politique et gouvernement -- 20e siècle
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Plus d'infos : Moins d'infos :
Notes générales :
IRA = Irish republican army
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
941.08 MAI (Browse shelf) Available S0410002139
Total holds: 0

IRA = Irish republican army

Bibliographie p. [319]-333. Notes bibliogr. Glossaire

La 4e de couverture indique : "En 2005, la plus vieille armée secrète du monde, l'IRA (Armée républicaine irlandaise), déposait les armes et déclarait la fin de sa guerre contre les Britanniques, bien que son but ultime, la réunification de l'Irlande, n'ait toujours pas été atteint. En quittant la scène, elle permettait à la société irlandaise de revenir sur ce qu'avait représenté cette armée de l'ombre qui a ponctué l'histoire du XXè siècle d'événements tragiques, tant par leur violence que leur dimension émotionnelle puissante. Des hommes et des femmes ont tué, torturé et violenté leurs contemporains, qu'ils soient Irlandais, Britanniques ou autres. Ils ont toutefois aussi protégé une population qui se sentait abandonnée par les autorités. A travers l'analyse historique et politique de l'IRA, ce livre étudie les enjeux de toute guerre asymétrique : politiques et législations antiterroristes, fonctionnement et stratégies de mouvements politiques violents, mais aussi mécanismes de tout processus de paix, et conditions nécessaires pour permettre une transition de la guerre à la paix. Il apporte un éclairage essentiel sur ce territoire postcolonial que constitue l'Irlande du Nord, théâtre du conflit le plus long qu'ait connu l'Europe au XXè siècle."