Normal view MARC view ISBD view

France-Algérie, cinquante ans d'histoires secrètes. tome 2, 1992-2017 / Naoufel Brahimi El Mili

Auteur principal:
Brahimi El Mili, Naoufel, Auteur
Édition :
[Paris] : Fayard : DL 2019
Description :
1 vol. (302 p.) : couv. ill. en coul. ; 24 cm
ISBN :
978-2-213-70620-7; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
France -- Relations extérieures -- Algérie -- 1990-
Algérie -- Relations extérieures -- France -- 1990-
Algérie -- Politique et gouvernement -- 1992-1999
Algérie -- Politique et gouvernement -- 1999-
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Plus d'infos : Moins d'infos :
Notes générales :
La couv. porte en plus : "Mensonges, pressions et suspicions... tous les coups sont permis"

La couv. porte en plus : "Mensonges, pressions et suspicions... tous les coups sont permis"

Notes bibliogr.

La 4e de couv. indique : "Il est 20h30, ce 17 juin 1962 à Alger. Comme chaque soir, de nombreux Français écoutent à la radio l'émission pirate de l'Organisation armée secrète (OAS), qui rassemble les derniers fervents de l'Algérie française perdus dans un combat désespéré d'une rare violence. Leur sang ne fait qu'un tour lorsqu'ils entendent un porte-parole annoncer d'une voix grave, que, « à l'issue d'entretiens auxquels l'OAS a participé, le FLN vient [...] de définir les bases d'un accord entre Algériens ». Trois mois après les accords d'Évian, la guerre d'Algérie est en train de s'arrêter, presque net. Grâce à un accord que l'on s'attachera à bien garder secret, sorte d'annonce des liens futurs entre la France et son ancienne colonie. Et pour preuve : pendant près de cinquante ans, les deux pays vont entretenir une relation passionnée et tumultueuse faite d'amour et de haine, sur fond de contrats gaziers, d'immigration et de plaies identitaires mal refermées. Une relation où tous les coups seront permis. Mais en cachette. Il ne faut pas oublier qu'on est en paix maintenant. Dans cette étude en deux tomes, Naoufel Brahimi El Mili lève enfin le voile sur cette période bien sombre de notre histoire. Il nous apprend comment Valéry Giscard d'Estaing, qui ne voyait pas l'OAS d'un mauvais oeil, laissera le SDECE déstabiliser le jeune État algérien, ou comment la guerre entre services des deux pays pour le sauvetage des moines de Tibhirine a fait cafouiller toute l'opération, Révélations, point de vue inédit sur une actualité encore brûlante, Naoufel Brahimi El Mili clôt, par cet ouvrage, ses magistrales 50 ans d'histoires secrètes."