Njinga : histoire d'une reine guerrière (1582-1663) / Linda M. Heywood

Auteur principal:
Heywood, Linda Marinda, 1945-...., Auteur
Auteur secondaire:
Pignarre, Philippe, 1952-...., Traducteur
Vergès, Françoise, 1952-...., Préfacier
Édition :
Paris : La Découverte : DL 2018
Description :
1 vol. (326 p.) : ill., cartes, couv. ill. en coul. ; 24 cm
ISBN :
978-2-7071-9895-2; br. Sudoc
Langue :
français, anglais
Sujets :
Reines -- Angola -- 16e siècle -- Biographies
Reines -- Angola -- 17e siècle -- Biographies
Angola -- 1482-1648
Angola -- 1648-1885
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Plus d'infos : Moins d'infos :
Notes générales :
Trad. de : "Njinga of Angola"
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
967 HEY (Browse shelf) Available S0410000709
Total holds: 0

Trad. de : "Njinga of Angola"

Notes bibliogr.

La 4e de couv. indique : "Puissante reine d'Afrique centrale, Njinga ne recula devant aucun moyen pour préserver son territoire des colonisateurs portugais esclavagistes. Au XVIIe siècle, cette figure guerrière transgressive, dont l'intelligence n'eut d'égale que la ténacité, défia toutes les lois du genre : politiques, religieuses, sociales. A la tête d'une armée de soldats femmes et hommes, la reine Njinga mena une guerre sans merci contre les envahisseurs qui ravageaient et dépeuplaient l'Afrique centrale, y capturant des esclaves pour les déporter au Brésil dans les plantations de canne à sucre. Njinga décida même de rejoindre la secte terrifiante des Imbangala cannibales afin de contrer un ennemi mieux armé. Elle sut aussi, en fin stratège, jouer les capucins contre les jésuites, véritables artisans de la colonisation et du trafic d'esclaves, pour conduire une campagne diplomatique d'ampleur. Elle finit par obtenir la reconnaissance de son royaume par le pape Alexandre VII et par conserver son indépendance. Femme libre, reine courageuse et fière qui défendit ardemment son rang et son africanité, Njinga reste vivante dans la mémoire des descendants d'esclaves, en Amérique comme en Afrique centrale. Linda Heywood rend enfin justice à ce personnage hors norme, qui a toute sa place dans l'histoire mondiale."