Géopolitique passée et présente de l'Ukraine. Volume 1, Le poids de la géohistoire sur l'Ukraine / François Grumel Jacquignon

Auteur principal:
Grumel-Jacquignon, François, Auteur
Édition :
Saint-Denis : Connaissances et savoirs : DL 2018
Description :
1 vol. (413 p.) : ill. en noir et en couleurs, cartes ; 24 cm
Collection :
Droit & sciences politiques
Géopolitique et sciences politiques
ISBN :
978-2-7539-0563-4; br. Sudoc
2-7539-0563-0
Langue :
français
Sujets :
Géopolitique -- Ukraine
Ukraine -- Civilisation
Ukraine -- Histoire
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
List(s) this item appears in: Actu - Guerre en Ukraine
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
947.6 GRU (Browse shelf) Available S0410000521
Total holds: 0

Bibliogr. en fins de chapitres. Notes bibliogr

La 4ème de couv. indique : "Cet ouvrage constitue un aperçu significatif de l'histoire de l'espace correspondant à l'Ukarine actuelle sur le temps long, dans la perspective de donner des clés d'explication de la crise/ guerre actuelle qui l'affecte. Son auteur, loin de sacrifier à la mode/ religion économique actuelle, met l'accent sur les points clés historiques et culturels qui ont façonné un peuple ukrainien multiple dans ses aspirations, et qui expliquent les lignes de faille qui le divisent. Car, contrairement aux incessantes allégations occidentales, les événements contemporains relèvent d'abord de la géopolitique interne. Mais, évidemment, comme souvent, les interférences des pays voisins transforment l'affaire en un sujet de géopolitique externe, sans que doive être privilégié subjectivement le rôle de telle ou telle puissance. Toutes celles concernées ont agi et continuent d'agir pour, finalement, directement ou indirectement contrôler ce pays. Autant dire combien est indispensable ici une analyse historique nuancée qui permette de comprendre les points de vue de toutes les parties en présence. S'efforçant le plus possible à l'impartialité, elle entreprend de décrire des réalités complexes tout en "décapant" toutes les mythologies/ imaginaires, russe, mais aussi nationaliste ukrainienne, étasunienne et européenne -celle-ci autant collective qui façonnée par les pays de l'UE les plus engagés (Lituanie, Pologne, Suède notamment) qui contribuent à brouiller le regard ; et en rejetant délibérément les théories susurrées en permanence quant à une opposition entre ce qui serait le bien et le mal."