Normal view MARC view ISBD view

Syndiquées : défendre les intérêts des femmes au travail / Cécile Guillaume

Auteur principal:
Guillaume, Cécile, 19..-...., Auteur
Édition :
Paris : SciencesPo Les Presses : DL 2017
Description :
1 vol. (248 p.) : tabl., fig. ; 22 cm
Collection :
[Collection académique]
ISBN :
978-2-7246-2195-2; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Femmes dans les syndicats -- France -- 1990-
Femmes dans les syndicats -- Grande-Bretagne -- 1990-
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
305.43 GUI (Browse shelf) Available s0410000422
Total holds: 0

Bibliogr. p. [239]-245. Notes bibliogr. en bas de pages

La 4e de couverture indique : "Défendre les intérêts des femmes au travail. « J'étais la seule femme dans la grande salle de la mairie avec plein d'hommes qui se connaissaient tous et n'ont pas pris la peine de se présenter. Je ne comprenais pas les débats et j'ai commencé à poser des questions. Ils ont posé leur stylo et croisé les bras. » Les parcours de militantes retracés dans ce livre témoignent des difficultés quotidiennes rencontrées par les femmes ayant osé pénétré ces bastions masculins que sont les syndicats. Alors qu'elles ont massivement investi le marché du travail depuis les années 1970, leur représentation syndicale n'a commencé à devenir une réalité qu'à partir des années 2000. L'enquête menée par l'auteure auprès de syndiquées en France et au Royaume-Uni montre que les femmes n'ont réussi à faire entendre leur voix dans ces instances que grâce à des politiques d'égalité volontaristes. Et l'étude approfondie des grandes mobilisations pour l'equal pay au Royaume-Uni atteste que pour défendre leur cause, elles ont dû renoncer aux actions syndicales traditionnelles pour s'emparer des armes du droit et mener des recours en justice. À travers des récits riches et touchants sur un sujet peu visité, celui de la parole syndicale des femmes, tout un pan de la réalité sociale se dévoile ici."