Normal view MARC view ISBD view

La paix des ménages : histoire des violences conjugales, XIXe-XXIe siècle / Victoria Vanneau

Auteur principal:
Vanneau, Victoria, 1976-…., Auteur
Édition :
Paris : Anamosa : DL 2016
Description :
1 vol. (363 p.) : couv. ill. ; 22 cm
ISBN :
979-10-95772-01-9; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Violence conjugale -- France -- Histoire
Violence conjugale -- France -- Études de cas
Violence conjugale -- Droit
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
305.422 VAN (Browse shelf) Available 0400138826
Total holds: 0

Bibliogr. p. 338-352. Notes bibliogr. Index

La 4e de couverture indique : "Devenue un "fait de société", la question des violences conjugales avance lestée de chiffres, mais aussi d'une "belle" mythologie : nous autres modernes serions les premiers à lutter contre elles, à les juger réprouvables et même à les punir. A l'heure où les historiens s'emploient à revisiter la place de l'Etat dans l'organisation des sociétés, ce livre est une contribution majeure à la compréhension historique de la place du droit et de la justice dans le processus de pacification des moeurs qui tenaille tant le XIXe siècle. Nourri des centaines d'affaires de violences conjugales dont les tribunaux n'ont pas cessé d'être saisis, il souligne la difficulté de saisir ces violences bien particulières, pour les victimes notamment, il plonge le lecteur dans l'ambiance des tribunaux et il fait le pari de se placer au plus près des magistrats qui traitent ces affaires. Y apportant des arguments solides et historiquement fondés, il permet également d'alimenter les débats citoyens et d'aller à l'encontre de certaines idées reçues : les hommes battus existent aussi, le XIXe siècle ne fut pas que celui du "droit de correction" et peut-être, ayant fait de ces violences un "fait de droit" et non pas un "fait de société", savait-il mieux les punir qu'aujourd'hui."