Normal view MARC view ISBD view

Histoire de l'économie sociale : de la Grande Guerre à nos jours / Michel Dreyfus

Auteur principal:
Dreyfus, Michel, 1945-...., Auteur
Édition :
Rennes : Presses universitaires de Rennes : DL 2017
Description :
1 vol. (263 p.) ; 24 cm.
Collection :
Économie et société
ISBN :
978-2-7535-5198-5; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Mutuelles -- France -- Histoire
Associations -- France -- Histoire
Économie sociale et solidaire -- France -- Histoire
Coopératives -- France -- Histoire
France -- Politique sociale -- 1918-1945
France -- Politique sociale -- 1945-
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
List(s) this item appears in: ESS -Introduction au concept : histoire, théorie, fondement
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
334 DRE (Browse shelf) Checked out 25/10/2019 0400123723
Total holds: 0

Bibliogr. p. 245-250. Notes bibliogr. Index

La 4ème de couverture indique : "La rédaction de la loi sur l'économie sociale et solidaire (2014) a suscité de nombreux débats qui montrent la difficulté à définir cette notion. L'économie sociale prend son envol à la fin des années 1970, puis l'économie sociale et solidaire émerge deux décennies plus tard. Elles reposent sur trois mouvements fort anciens : les sociétés de secours mutuels et les coopératives apparues dans les années 1830, ainsi que les associations à la fin du XIXe siècle. Mutuelles et coopératives commencent alors à se structurer à l'échelle nationale ; de leur côté, les associations restent dispersées. Ces trois mouvements n'ont aucun lien à l'heure où la notion d'économie sociale, défendue par des penseurs les plus divers, progresse. Mais la grande guerre introduit une rupture : l'économie sociale disparaît complètement de la scène. Dès lors, associations, coopératives et mutuelles poursuivent leur développement avec discrétion, au moment où l'État joue un rôle croissant dans l'économique et le social. Les trois mouvements restent à l'arrière plan de la scène à la Libération et durant les Trentes Glorieuses ; ils n'en continuent pas moins leur marche en avant. Puis on assiste au retour de l'économie sociale en raison du rapprochement esquissé à partir des années 1970 entre les trois mouvements. Le recul de l'État, sensible une décennie plus tard, favorise cette évolution qui va se poursuivre jusqu'à nos jours. Ce livre retrace l'histoire de ces trois mouvements ainsi que celle, beaucoup plus récente, des fondations, quatrième composante de l'économie sociale et solidaire, et étudie les modalités de leur rapprochement à la veille de l'arrivée de la gauche au pouvoir, en 1981. Il décrit leur implantation dans différents groupes sociaux et professionnels et examine les modalités de leur rapport au politique qui se pose tout au long de cette histoire. Il s'interroge enfin sur le projet de l'ESS aujourd'hui : prend-elle en charge des besoins sociaux que l'État est de moins en moins capable d'assumer ou bien esquisse-t-elle un autre modèle de société ?"