Normal view MARC view ISBD view

L'oligarchie de l'excellence : les meilleures études pour le plus grand nombre / Monique Canto-Sperber

Auteur principal:
Canto-Sperber, Monique, 1954-...., Auteur
Édition :
Paris : PUF : DL 2017, cop. 2017
Description :
1 vol. (360 p.) ; 19 cm
Collection :
Hors collection
ISBN :
978-2-13-078721-1; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Universités -- France
Grandes écoles -- France
Élite (sciences sociales) -- Éducation -- France
Enseignement supérieur -- France
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
370 CAN (Browse shelf) Available 0400122801
Total holds: 0

"Une Université puissante, capable de contribuer activement ã la croissance économique, de favoriser la cohésion sociale et de porter les ambitions culturelles d’un pays, est la meilleure garantie d’avenir dont celui-ci puisse se doter. Elle crée la confiance chez la jeunesse et ouvre des possibles pour la société entière. Près de quatre cent soixante-dix mille jeunes s’orientent chaque année vers l’enseignement supérieur, afin d’y acquérir ce qui est considéré comme le meilleur atout pour une vie professionnelle et personnelle. Dans ces quelques années d’études, c’est l’avenir de notre pays qui se joue, génération après génération. Pourtant, malgré l’importance de cet enjeu collectif, les privilèges d’une bonne formation tendent ã se concentrer au sein d’un vivier étroit de bénéficiaires. Quelles nouvelles institutions et quelles ambitions de formation plus en phase avec les réalités actuelles pourraient remédier ã cette forme d’oligarchie de l’excellence, si française ?" (4ème de couv.)

Chapitre I : Pourquoi l’université ? Le meilleur pari d’avenir L’université, clé de la prospérité économique L’université, clé du rapport à l’avenir L’Université et le combat culturel Chapitre II : Le système universitaire français L’institution introuvable Du studium generale à la mutation « recherche » La « démocratisation » de l’enseignement supérieur et ses conséquences Les universités sont-elles ingouvernables ? Enjeux et réformes Chapitre III : Les grandes écoles, concurrentes malgré elles des universités Caractéristiques générales de ces établissements La mutation des grandes écoles La contribution des grandes écoles à l’enseignement supérieur Chapitre IV : Universités, grandes écoles, qui sont les gagnantes ? L’état de la question Une situation contrastée Master, doctorat et recherche : les clés de la présence internationale Une distribution séquencée d’avantages Impossibilité de réformer et perte de chances pour les étudiants Chapitre V : 2005-2016 : la reconfiguration du paysage universitaire et l’espoir d’une évolution 2006-2009 : le pacte sur la recherche, les PRES et le plan campus 2010-2014 : les Investissements d’avenir La loi du 1er juillet 2013 Un pari trop ambitieux ? Chapitre VI : L’oligarchie de l’excellence Le concept d’oligarchie L’accès aux formations d’élite, ressource de pouvoir Un système irréprochable : rien d’usurpé, rien d’illégitime Une fatalité oligarchique en matière d’enseignement supérieur ? Chapitre VII : Quel esprit former ? Quelle formation supérieure ? The learning experience : les nouveaux modes de l’apprentissage Chapitre VIII : La grande transformation Rapprochons les modèles de formation, les institutions suivront La transformation des universités ? Un art d’exécution Que signifie porter une ambition commune de formation ? L’institution universitaire du XXIe siècle