Normal view MARC view ISBD view

La santé : du public à l'intime / sous la direction d'Anastasia Meidani, Emilie Legrand, Béatrice Jacques

Auteur secondaire:
Meidani, Anastasia, 1973-...., Directeur de publication
Legrand, Emilie, 1977-...., Directeur de publication
Jacques, Béatrice, 1974-...., Directeur de publication
Auteur collectivité:
Association française de sociologie, Réseau thématique 19, Organisateur de réunion
Édition :
Rennes : Presses de l'École des hautes études en santé publique : 2015, cop. 2015
Description :
1 vol. (159 p.) : ill. ; 23 cm
Collection :
Recherche, santé, social
ISBN :
978-2-8109-0336-8; br. Sudoc
Langue :
français
Sujets :
Sociologie de la santé -- Actes de congrès
Sociologie médicale -- Actes de congrès
Privatisation -- Actes de congrès
Politique publique -- Actes de congrès
Politique sanitaire -- Actes de congrès
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Plus d'infos : Moins d'infos :
Notes générales :
Textes issus de la journée d'étude "La santé aujourd'hui : affaire privée, affaire publique ?" organisée le 23 octobre 2012 par le bureau du Réseau thématique 19 de l'Association française de sociologie
List(s) this item appears in: Guide Santé
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt ouvrages Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
362.1 MEI (Browse shelf) Available S0410000156
Total holds: 0

Textes issus de la journée d'étude "La santé aujourd'hui : affaire privée, affaire publique ?" organisée le 23 octobre 2012 par le bureau du Réseau thématique 19 de l'Association française de sociologie

Bibliogr. à la fin de chaque contribution

La 4e de couverture indique : "Dans la période contemporaine, plus que jamais, les expériences de la santé, de la maladie, de la vieillesse et du handicap se constituent à l’intersection des sphères privée et publique. D’un côté la santé publique « dé-privatise » les actes et les préoccupations de santé, de l’autre, les pratiques individuelles façonnent certains dispositifs institutionnels et/ou législatifs et en même temps se « dé-singularisent ». Les individus doivent à la fois se réapproprier le message institutionnel et être en capacité de donner à une expérience intime un caractère public. Si la sociologie de la santé s’est amplement développée depuis les années 1970, l’interface public-privé et la porosité de ses frontières a été peu interrogée. Les analyses de cet ouvrage apportent un nouveau regard sur ce qui circule entre les sphères privée et publique afin de rendre intelligibles les mécanismes sociaux qui sous-tendent cette interface. Comment s’opère le mouvement de dé-privatisation de la santé, selon quels ressorts, enjeux, limites ? Comment le privé s’immisce-t-il, façonne-t-il, imprègne-t-il la sphère publique de la santé ? En partant des situations empiriques les plus représentatives, cet ouvrage invite sociologues, étudiants, professionnels de santé, usagers et citoyens à porter leur attention sur l’articulation public/privé dans le champ de la santé."