Normal view MARC view ISBD view

Seule avec la guerre / Danielle Arbid, réal., aut..Aux frontières / Danielle Arbid, réal.

Auteur(s) :
Arbid, Danielle, 1970-...., Metteur en scène ou réalisateur, Scénariste
Epplay, Vincent, Compositeur
Édition :
[Paris] : Blaq out [éd., distrib.] : [DL 2011] Sudoc
Description :
1 DVD vidéo monoface double couche toutes zones (1 h 57 min) : 16/9, coul. (NTSC), son., stéréo (Dolby)
Langue :
français, arabe
Sous-titres :
français, anglais, arabe
Pays :
France.
Sujets :
DVD -- 1967-1993 -- DVD
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Plus d'infos : Moins d'infos :
Contient :
Seule avec la guerre (58 min)
Aux frontières (59 min)
Notes générales :
Contient aussi : entretien avec Danielle Arbid par Thierry Méranger
Résumé :
Indiqué sur la jaquette : Seule avec la guerre : "Beyrouth est une ville formidable. On se croirait au centre de tout. À Beyrouth, entre 1975 et 1990, il y avait une guerre civile, c'est-à-dire que tout le monde voulait exterminer tout le monde. Aujourd'hui, la guerre est finie. Elle s'est arrêtée un jour, comme ça, après avoir gangrené nos vies. J'ai voulu filmer le vide qu'elle a laissé. Sa présence fantomatique. Cette plaie..."
Indiqué sur la jaquette : Aux frontières : "J’ai passé 4 semaines 3 nuits et 2 jours à tourner autour d’un pays qui porte deux noms : Israël /La Palestine. Je n’ai jamais traversé ses frontières. Je l’ai regardé comme ceux qui le regardent de l’extérieur, qui le fantasment, le méprisent ou l’adorent. Mon film suit mes errances. Il expose ce face-à-face avec un pays aussi obsédant, qu’invisible. Hors d’atteinte."
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt audiovisuel Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
320.961 2 SEUL (Browse shelf) Available 0420582186
Total holds: 0

Contient aussi : entretien avec Danielle Arbid par Thierry Méranger

Indiqué sur la jaquette : Seule avec la guerre : "Beyrouth est une ville formidable. On se croirait au centre de tout. À Beyrouth, entre 1975 et 1990, il y avait une guerre civile, c'est-à-dire que tout le monde voulait exterminer tout le monde. Aujourd'hui, la guerre est finie. Elle s'est arrêtée un jour, comme ça, après avoir gangrené nos vies. J'ai voulu filmer le vide qu'elle a laissé. Sa présence fantomatique. Cette plaie..."

Indiqué sur la jaquette : Aux frontières : "J’ai passé 4 semaines 3 nuits et 2 jours à tourner autour d’un pays qui porte deux noms : Israël /La Palestine. Je n’ai jamais traversé ses frontières. Je l’ai regardé comme ceux qui le regardent de l’extérieur, qui le fantasment, le méprisent ou l’adorent. Mon film suit mes errances. Il expose ce face-à-face avec un pays aussi obsédant, qu’invisible. Hors d’atteinte."

Click on an image to view it in the image viewer