Normal view MARC view ISBD view

Comment définir le régime politique chinois aujourd'hui ? / Michel Bonnin, conférencier

Auteur(s) :
Bonnin, Michel, 1949-...., Auteur, Commentateur
Édition :
Vanves : Service du Film de Recherche Scientifique [éd., distrib.], Cerimes : [2005] Sudoc
Description :
1 DVD toutes zones (1 h 27 min) : coul. (PAL), sonore
Collection :
L'université de tous les savoirs
Langue :
français
Pays :
France.
Sujets :
Institutions politiques -- Chine -- DVD
Chine -- Politique et gouvernement -- 1997-.... -- DVD
Films documentaires
Localiser ce document dans d'autres bibliothèques
Plus d'infos : Moins d'infos :
Notes générales :
Conférence donnée le 15 janvier 2003
"CERIMES : Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur" inscrit sur la jacquette
Publié en 2005 d'après la date de réception des documents
Cop. : la Mission 2000 en France, 2003
Résumé :
Conférence donnée le 15 janvier 2003 par Michel BONNIN. Depuis le lancement des réformes, il y a plus de vingt ans, la Chine a connu de profonds changements économiques et sociaux. Elle s'est modernisée, son économie a connu des taux de croissance très rapides et fonctionne partiellement sur un mode "capitaliste". Pourtant, de façon surprenante, son régime politique est resté fondamentalement le même. Le Parti communiste dirige toujours la Chine, selon des méthodes héritées de Lénine, Staline et Mao Zedong, mais adaptées par Deng Xiaoping, à la fin des années 1970. Pour des raisons d'efficacité économique, le pouvoir a alors laissé plus d'initiative aux acteurs sociaux et, n'ayant plus la prétention utopique de former "l'homme nouveau", il s'est en partie retiré de la vie privée des citoyens. Il a également accordé un peu plus de liberté aux intellectuels, aux écrivains et aux artistes. Il a cependant conservé l'essentiel des institutions existantes de contrôle des idées, des personnes et des groupes : propagande, censure, certificat de résidence, dossier personnel, prise en charge complète de chacun par son unité de travail, etc. Si le pouvoir ne cherche plus à surveiller ce que chacun pense ou dit en privé, s'il laisse une assez grande marge de manœuvre aux entrepreneurs privés, il continue à vouloir contrôler totalement l'espace public.
Item type Current location Call number Status Notes Date due Barcode Item holds
Prêt audiovisuel Bibliothèque de Sciences Po Lyon
Niveau 1
320.45 COMM (Browse shelf) Available Également en ligne sur Canal U 0420462228
Total holds: 0

Conférence donnée le 15 janvier 2003

"CERIMES : Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur" inscrit sur la jacquette

Publié en 2005 d'après la date de réception des documents

Cop. : la Mission 2000 en France, 2003

Conférence donnée le 15 janvier 2003 par Michel BONNIN. Depuis le lancement des réformes, il y a plus de vingt ans, la Chine a connu de profonds changements économiques et sociaux. Elle s'est modernisée, son économie a connu des taux de croissance très rapides et fonctionne partiellement sur un mode "capitaliste". Pourtant, de façon surprenante, son régime politique est resté fondamentalement le même. Le Parti communiste dirige toujours la Chine, selon des méthodes héritées de Lénine, Staline et Mao Zedong, mais adaptées par Deng Xiaoping, à la fin des années 1970. Pour des raisons d'efficacité économique, le pouvoir a alors laissé plus d'initiative aux acteurs sociaux et, n'ayant plus la prétention utopique de former "l'homme nouveau", il s'est en partie retiré de la vie privée des citoyens. Il a également accordé un peu plus de liberté aux intellectuels, aux écrivains et aux artistes. Il a cependant conservé l'essentiel des institutions existantes de contrôle des idées, des personnes et des groupes : propagande, censure, certificat de résidence, dossier personnel, prise en charge complète de chacun par son unité de travail, etc. Si le pouvoir ne cherche plus à surveiller ce que chacun pense ou dit en privé, s'il laisse une assez grande marge de manœuvre aux entrepreneurs privés, il continue à vouloir contrôler totalement l'espace public.

Click on an image to view it in the image viewer